Des dissidents chinois tués pour leurs organes


Zheng Qiaozhi, un interne qui travaillait dans un hôpital en Chine, a livré un témoignage terrifiant sur ce qui se passe dans son pays.

Selon lui, des prisonniers sont régulièrement envoyés dans divers hôpitaux à travers tout le pays. Les chirurgiens leurs retirent leurs organes vitaux afin que ceux-ci soient transplantés à des patients souvent étrangers.

Il raconte, qu’un jour, un prisonnier fut amené, pieds et poings liés, mais bien vivant. Le médecin militaire l'ouvra de la poitrine jusqu’au nombril afin de récupérer les reins du pauvre homme. Il ordonna à son interne choqué de lui « couper les veines et les artères ». George s’exécuta et le sang gicla partout.

Ensuite, le médecin demanda à Zheng de retirer les yeux de l'homme. En entendant cela, le prisonnier mourant lui jeta un regard terrorisé et l’interne se figea. « Je ne peux pas le faire », dit-il au médecin, qui a ensuite rapidement retiré lui-même les yeux de l'homme.

Zheng était tellement énervé par ce qu'il avait vu qu'il a bientôt quitté son travail à l'hôpital et est rentré chez lui. Plus tard, craignant qu'il ne soit la prochaine victime de cette entreprise chinoise de greffes forcées d'organes, il s'enfuit au Canada et adopta une nouvelle identité.

Les « touristes transplantés » qui viennent en Chine ne sont naturellement pas informés de l’origine de leur nouveau cœur, foie ou rein. Et ceux qui sont exécutés pour leurs organes ne peuvent hélas pas raconter leur histoire.

Les minorités musulmanes de l'extrême ouest de la Chine seraient les prochaines victimes. Au cours de ces dernières années, entre un et trois millions d'hommes ouïghours et kazakhs ont été arrêtés et envoyés dans des camps de concentration - Pékin les appelle des « centres de formation professionnelle » - dans la région.


Source


Licence Creative Commons

Créé le 09/06/2019 à 09:04:46

Commentaires

Sur le même sujet

Card image cap
Une mère démoniaque étrangle ses deux fils adolescents

09/11/2019 à 09:30:02

Card image cap
Une mère de famille tournait des films pornos avec ses enfants

09/11/2019 à 09:26:30

Rechercher

Publicité

Twitter

Facebook

Aidez-nous !

Partenaire