L’ancien vice-président des États-Unis accusé d’un baiser déplacé par une élue démocrate


L'ancien vice-président américain Joe Biden, qui est candidat l'investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2020, a été accusé par une ex-élue de l’Assemblée de l'État du Nevada de l'avoir embrassée de manière inappropriée avant un discours électoral en 2014.

Lucy Flores a affirmé qu'elle était à côté de la scène et qu'elle attendait son tour pour prendre la parole lors d'un rassemblement politique lorsque Biden lui a mis les mains sur les épaules, puis s'est penché vers elle avant sentir ses cheveux.

« J'étais mortifiée », a déclaré Flores, 39 ans. « Il s'est mis à me donner un lent et gros baiser sur l'arrière de ma tête », a-t-elle ajouté.

« Mon cerveau ne pouvait pas comprendre ce qui se passait. J'étais gênée. J'étais sous le choc. J'étais confuse. »

« Je ne voulais rien de plus que de me débarrasser de Biden », poursuit-elle.

« Même si son comportement n'était pas violent ni de nature sexuelle, il était humiliant et irrespectueux. »

L'accusation pourrait avoir un impact sur la décision de Biden d'entrer officiellement dans la course à la présidence. Biden, 76 ans, pourrait annoncer ses plans pour l’avenir en avril 2019.

Le porte-parole de l’ancien vice-président Bill Russo a déclaré que Biden était « ravi » d’appuyer la candidature de Flores, mais ne se souvient pas de cet incident.

« Ni à l'époque, ni dans les années qui ont suivi, ni lui ni le personnel de l'époque n'ont eu la moindre idée du malaise de Mme Flores, ni ne se souviennent de ce qu'elle décrit », a déclaré Russo dans un communiqué.

Les accusations contre Biden ont été prononcées malgré ses discours très médiatisés sur les agressions sexuelles et les violences à l'égard des femmes.

L'approche trop familière de Biden avec les femmes est un sujet de controverse depuis des années.

Il avait la réputation de toucher maladroitement les épouses, les mères ou les filles de sénateurs lors des cérémonies d'assermentation, et il a été critiqué pour avoir massé les épaules de l'épouse du secrétaire à la Défense Ash Carter en 2015.


Source


Licence Creative Commons

Créé le 03/04/2019 à 22:33:27

Commentaires

Sur le même sujet

Card image cap
Le gouvernement suédois veut bannir d’anciens symboles vikings jugés racistes

30/05/2019 à 07:08:09

Card image cap
Pour un ancien député, il faut limiter les naissances pour accueillir les migrants

26/05/2019 à 11:20:51

Card image cap
Les royalistes seront bien présents aux élections européennes de 2019

25/05/2019 à 00:18:48

Rechercher

Publicité

Twitter

Facebook

Aidez-nous !

Partenaire