Un descendant d’Hitler interviewé par un journaliste allemand


L'un des derniers membres vivants de la famille d'Adolf Hitler s'est exprimé pour la première fois dans une interview qualifiant Donald Trump de « menteur » depuis son domicile aux États-Unis.

Alexander Stuart-Houston, le petit-neveu du dictateur nazi, a été retrouvé et interviewé par le journal allemand BILD chez lui, dans la ville de Patchogue, à Long Island, dans l'État de New York.

Debout sur le seuil de sa maison en bois sans prétention, le descendant du Führer, âgé de 68 ans, a expliqué à BILD son point de vue sur le président américain et la chancelière allemande Angela Merkel.

Alexander, dont le deuxième prénom est Adolf, et sa famille ont toujours refusé d'être interviewés, préférant garder secret le sinistre héritage de leur célèbre nom de famille.

Mais Alexander, qui habite à proximité de ses frères Brian et Louis, a finalement brisé le silence.

Quand on lui a demandé son avis sur Trump, il a répondu : « Eh bien, la dernière personne que je dirais que j'admire est Donald Trump. Il n'est certainement pas l'un de mes préférés».

« Certaines choses que dit Trump sont bien, mais la plupart d'entre elle sont … »

Avant de finir sa phrase, il a ajouté : « C'est sa façon de faire qui m'énerve. Et je n'aime pas les menteurs. »

En revanche, Alexander a fait l'éloge de Merkel la qualifiant de personne « intelligente et futée », pour qui il voterait lors d'une élection s'il le pouvait.

Commentant son approche de la crise migratoire, il a déclaré : « La chancelière fait ce qu'elle doit faire. »

Un journaliste de BILD a d'abord tenté d'interviewer ses frères, Louis et Brian, qui ont refusé.

Un voisin des frères, qui vit également à Long Island à environ 45 minutes de route, les décrit comme des « gens formidables », ajoutant : « Vous ne pouvez pas être blâmé pour vos proches ».

Leur père, William Patrick Hitler, était le neveu de Hitler, dont le régime meurtrier nazi était responsable du génocide d’au moins 5,5 millions de Juifs et de millions d’autres victimes dans les années trente et quarante.

Le père de William était Alois Hitler, demi-frère d'Adolf, qui avait épousé Brigid Dowling, une Irlandaise qu'il avait rencontrée alors qu'il travaillait comme serveur à Dublin.

Le couple s'était installé à Liverpool, où William est né en mars 1911.

William - connu sous le nom de 'Willy' - décida de quitter l'Angleterre dans les années 1930 pour trouver du travail en Allemagne, où son oncle avait accédé au pouvoir en tant que dirigeant du Parti ouvrier national-socialiste allemand.

Il travaillait dans une banque à Berlin mais, mécontent de son rôle, il prit la décision de partir en Amérique où il rejoignit la US Navy.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il combattit la marine allemande Kriegsmarine en utilisant son nom de famille comme un véritable coup de force de propagande pour les Américains.

La famille a déménagé à Long Island après la guerre, menant une vie discrète sous différents noms de famille, notamment Hiller et plus tard Stuart-Houston, qu’ils utilisent maintenant.


Source


Licence Creative Commons

Créé le 08/05/2019 à 14:36:14 / Modifié le 08/05/2019 à 14:37:45

Commentaires

Sur le même sujet

Card image cap
Suède – Une jeune femme attachée et violée par 10 hommes

05/08/2019 à 06:45:11

Card image cap
Une chaîne de télévision accusée de sexualiser les enfants

25/07/2019 à 22:43:15

Card image cap
Une petite fille de 2 ans dévorée par des crocodiles au Cambodge

17/07/2019 à 23:06:27

Rechercher

Publicité

Twitter

Facebook

Aidez-nous !

Partenaire