Un afghan poignarde une femme enceinte : elle perd son enfant


Un migrant afghan est soupçonné d'avoir poignardé une femme enceinte dans un hôpital allemand et d'avoir tué son bébé qui devait prochainement naître, a indiqué la police.

La victime, une jeune femme âgée de 25 ans et d’origine polonaise, était hospitalisée à Bad Kreuznach, où elle a reçu la visite d’un « demandeur d'asile » afghan du même âge.

Dès lors, ils auraient eu une dispute houleuse. L’homme a alors sorti un couteau avant de poignarder à plusieurs reprises la jeune femme.

Ses blessures étaient graves puisqu’elle a dû être hospitalisée d'urgence. Hélas, l’enfant qu’elle portait n’a pas survécu.

L’homme a pris la fuite mais a, par la suite, été arrêté dans une gare et a été inculpé de tentative de meurtre, de voies de fait graves et d’interruption illégale de grossesse.

Les autorités polonaises et allemandes connues pour leurs positions anti-migration ont publiquement évoqué cette affaire dramatique.

« Il est temps que l’Europe se batte pour notre vie », a déclaré le député polonais Dominik Tarczyński. « Ils vont tous nous tuer, un par un. »

Le député allemand Petr Bystron est également intervenu : « L'immigration illégale n'est pas de la pitié, c'est un meurtre. »

« Tandis que la gauche radicale aux États-Unis veut vous convaincre que les immigrants clandestins ne sont pas plus des criminels que les citoyens du pays qui les accueille, nous savons ici en Allemagne ce que signifie l'immigration clandestine massive depuis 2015 : Violence contre les femmes, contre les enfants, contre les juifs, contre les homosexuels », a prévenu Bystron.

« Le simple fait est que si vous êtes prêt à enfreindre les lois d’un pays pour y entrer, vous êtes probablement prêt à les enfreindre une fois que vous y êtes - avec des conséquences horribles et tragiques pour les membres les plus vulnérables de la société. »

Également ce week-end, un migrant afghan de 23 ans a été arrêté en lien avec le décès d'une femme de 87 ans à Iéna, en Allemagne, après la découverte de son corps dans le sous-sol de son domicile, selon le journal Jenaer Nachrichten.


Source


Licence Creative Commons

Créé le 20/01/2019 à 23:53:55

Commentaires

Rechercher

Twitter

Publicité

Facebook

Partenaire