Des porcs terriblement maltraités dans une importante ferme en Angleterre


Des ouvriers agricoles ont admis avoir maltraité des animaux après avoir été filmés à leur insu. Ils avaient frappé les têtes de cochons à coups de pied avant de les poignarder avec des fourches.

Troy Wagstaff, 30 ans, et Artis Grogprkevs, 31 ans, ont été interpellés après que des activistes végétaliens aient installé des caméras cachées à la Fir Tree Farm, à Goxhill, dans le Lincolnshire, en avril 2018. La ferme, qui fait partie du groupe Elsham Linc, compte un troupeau d’environ 10 000 porcs et est l’un des plus importants producteurs de porc du pays.

Les deux hommes ont admis s’en être pris violemment à ces animaux sans raison. Plusieurs d’entre eux portent encore les traces des coups de fourche qu’ils ont reçus.

L'affaire a été portée devant les tribunaux par la RSPCA à la suite d'une enquête secrète menée par le groupe de défense des droits des animaux Animal Equality, qui avait placé des caméras cachées à l'intérieur de la ferme et ainsi mis à jour d'horribles images d'abus.

Toni Shephard, Directeur d’Animal Equality UK, a déclaré : « Nous sommes ravis que deux ouvriers d’élevage porcin aient reconnu leurs attaques dégoûtantes contre des animaux vulnérables, révélées par notre enquête. Nous remercions la RSPCA d’avoir engagé des poursuites si rapidement. »

Un peu plus tôt cette année, les patrons de la ferme avaient qualifié ces abus de « malheureux » et ont confirmé que les personnes impliquées avaient été immédiatement limogées. Les activistes d’Animal Equality avaient installé des caméras après avoir appris, d’une source anonyme, que des porcs étaient maltraités dans cette ferme. Sa vidéo montrait un certain nombre d'incidents violents commis à la ferme sur des animaux, y compris des coups de pied donnés à des porcs au visage et à la tête. On voit également des porcs se faire piquer de façon répétée avec des fourches. On peut même les entendre crier d'angoisse et de douleur.

Avant l'audience, un certain nombre de militants des droits des animaux ont manifesté devant le tribunal pour sensibiliser l'opinion publique à la maltraitance des animaux dans tout le pays. Steve Witts, de Grimsby Action for Animals, a déclaré : « Nous sommes des végétaliens et nous nous battons pour les droits des animaux. Quand nous voyons des animaux maltraités, nous essayons toujours de manifester contre cela. Les images recueillies par Animal Equality dans Fir Trees Farm étaient terribles et nous devons mettre en lumière ce qui se passe dans ces fermes. »

Jane, activiste des droits des animaux, poursuit : « Les animaux sont vulnérables et ont besoin de notre protection. En tant que végétaliens, nous pensons qu’aucun animal n’a besoin de subir des abus, ce sont des êtres sensibles. Dans notre société, nous n'avons pas besoin de manger de la viande, cela peut être différent dans le tiers monde où vous n'avez pas le choix pour survivre, mais pas ici. »

Photo : Animal Equality/BPM

 


Source


Licence Creative Commons

Créé le 19/05/2019 à 14:55:24 / Modifié le 19/05/2019 à 14:55:55

Commentaires

Sur le même sujet

Card image cap
Pour Angela Merkel, l’avenir de l’Allemagne passe nécessairement par l’immigration

19/06/2019 à 21:27:57

Card image cap
Condamné à mort pour avoir participé à une manifestation quand il avait 10 ans

16/06/2019 à 13:42:25

Card image cap
Le gouvernement chinois veut réécrire la Bible pour mieux contrôler les chrétiens

16/06/2019 à 13:40:12

Rechercher

Publicité

Twitter

Facebook

Aidez-nous !

Partenaire