Pour un journaliste, l’élite mondiale saboterait délibérément le Brexit


David Icke, un journaliste britannique, affirme que le Brexit est un immense gâchis. Il explique que l’élite mondiale saboterait délibérément ce processus en cours pour que Royaume-Uni reste au sein de l’Union Européenne.

Theresa May a récemment bloqué un vote parlementaire d’accord sur le Brexit et s’est rendue auprès de l'UE pour demander plus de concessions, ce qui a provoqué un vote de censure de plusieurs députés.

Les démarches en faveur d'un « vote populaire », que beaucoup considèrent comme étant un appel pour un second référendum, gagnent un soutien massif et pourraient être plus probables si l'accord de Theresa May était finalement rejeté.

Mais David Icke affirme que ce scénario a été délibérément conçu pour renverser le Brexit.

En effet, si le Royaume-Uni quittait l’UE, il serait bien plus difficile de dissuader d’autres nations de quitter cette organisation. En outre, la classe politique britannique ne veut pas que le Brexit se produise.

« Lorsque vous examinez l'histoire de l'UE, chaque fois que quelqu'un s'oppose à ses objectifs, qu'il s'agisse de la France et des Pays-Bas qui votent contre la Constitution européenne ou de l'Irlande contre le traité de Lisbonne, ils sont obligés de voter à nouveau jusqu'à obtenir le bon résultat. »

« Même en regardant le vote initial de 1975 sur ce que l’on appelait à l’époque, l’adhésion à la Communauté économique européenne, on avait menti au public et on leur avait dit qu’il s’agissait d’un accord commercial. »

« Mais ce projet remonte aux années 20 et l’objectif principal a toujours été de créer un super-État européen. »

« Mais pensez-vous que si on avait dit aux gens dans les années 40 après la guerre qu'il allait y avoir un super-État européen, ils auraient accepté ? »

« Non bien sûr que non. Ils diraient que nous venons de faire la guerre pour lutter contre la centralisation d’un grand gouvernement. »

« Cela se fait donc étapes par étapes. »

Evoquant la récente décision de l’UKIP de nommer Tommy Robinson, ancien dirigeant du parti EDL (un parti d’extrême-droite), comme conseiller, M. Icke a déclaré que cela faisait également partie du stratagème visant à discréditer la cause du Brexit.

Pour D. Icke, les pro-Brexit et les contre-Brexit travaillent tous pour le même objectif.

« Pour le dire autrement : si vous voulez contrôler le résultat d'un match de football, vous devez contrôler les deux équipes et l'arbitre. »

« C’est ce qui se passe en ce moment. D'un côté, vous avez tous ces soi-disant gens de gauche qui militent pour rester dans l'UE au nom des grandes entreprises. »

« De l’autre côté, vous avez le même réseau de grandes entreprises qui canalisent l’argent vers des personnes comme Tommy Robinson. »

« À première vue, il semble que les gens soient de différents côtés, mais en coulisse, ce sont les mêmes qui tirent les ficelles pour leur propre compte. »

« Tommy Robinson est essentiellement utilisé comme étant un moyen de faire en sorte que les gens associent la cause du Brexit au racisme et ainsi le discréditer. »

M. Icke a également précisé que c’était la classe politique qui avait motivé le vote sur le Brexit parce qu’elle avait cessé de servir le peuple.

Il affirme que le mécontentement croissant vient du mode de fonctionnement des gouvernements et de l'érosion de la démocratie en Europe.

Le théoricien a conclu : « Il n’y a pas besoin de beaucoup de monde pour tout orchestrer, cela dépend de qui contrôle les médias et de ce qui est dit à la radio ».

« Des gens comme Tony Blair ont plaidé pour que nous restions dans l’UE et c’est le même homme qui a menti sur les armes de destruction massive pour nous mener à la guerre contre l’Irak. »

« C'est la classe politique qui commence à essayer d’effrayerla population en pointant du doigt la montée du nationalisme en Europe, mais ce sont eux qui ont créé les conditions de cette révolte que nous voyons contre l'establishment à cause de leurs politiques. »

« Mais laissez-moi vous dire que je voyage dans tout le pays et qu'il y a une majorité de personnes qui ne sont pas représentées à Westminster et qui se rendent compte de ce qui s’y passe réellement. »

Photo : PA ©


Source


Licence Creative Commons

Créé le 23/12/2018 à 00:16:03

Commentaires

Sur le même sujet

Card image cap
Un cardinal Américain affirme que l’objectif de l’Islam est de contrôler l’Occident

19/06/2019 à 21:30:26

Card image cap
Pour Angela Merkel, l’avenir de l’Allemagne passe nécessairement par l’immigration

19/06/2019 à 21:27:57

Card image cap
Condamné à mort pour avoir participé à une manifestation quand il avait 10 ans

16/06/2019 à 13:42:25

Rechercher

Publicité

Twitter

Facebook

Aidez-nous !

Partenaire