Un monde sans sexe : les bébés bientôt fabriqués en laboratoire ?


Un auteur futuriste affirme qu'à l'avenir les bébés seront conçus et élevés en laboratoire. Le sexe, indispensable à la procréation, deviendrait ainsi progressivement obsolète.

Henry Greely, auteur futuriste et professeur de droit à l'université de Stanford, explique que les futurs parents pourront choisir leur enfant dans un catalogue « d'embryons créés artificiellement » en sélectionnant des critères tels que l'intelligence, le physique et peut-être même la couleur des yeux.

« La majorité des bébés de personnes ayant une bonne couverture santé seront conçus de cette façon », dit-il.

Pour le scientifique, il est plausible que, dans le futur, les parents puissent simplement acheter des embryons disponibles dans le commerce à partir d'un « catalogue de bébés ».

Ce sera littéralement comme créer un personnage dans certains jeux-vidéos populaires. Cette funeste prédiction n'est pas sans rappeler l'ouvrage « Le meilleur des mondes » de l'auteur Aldous Huxley. Dans ce livre, l'auteur décrit l'avenir d'une humanité dirigée par des cercles d'élite. Dans ce monde, des humains sont créés artificiellement en masse. Une fois adulte, ils deviennent les esclaves du puissant gouvernement mondial. En outre, chaque être est conditionné afin que chacun suive une morale commune.

Dans le premier chapitre du roman voici ce qu'on peut lire :

« Au Procédé Bokanovsky », répéta le Directeur, et les étudiants soulignèrent ces mots dans leurs calepins. Un œuf, un embryon, un adulte, -c’est la normale. Mais un œuf bokanovskifié a la propriété de bourgeonner, de proliférer, de se diviser : de huit à quatre-vingt-seize bourgeons, et chaque bourgeon deviendra un embryon parfaitement formé, et chaque embryon, un adulte de taille complète. On fait. ainsi pousser quatre-vingt-seize êtres humains là où il n’en poussait autrefois qu’un seul. Le progrès. La bokanovskification, dit le D.I.C. pour conclure, consiste essentiellement en une série d’arrêts du développement. Nous enrayons la croissance normale, et, assez paradoxalement, l’œuf réagit en bourgeonnant. »

La société décrite dans Le Meilleur des Mondes est un état mondial, dans lequel la guerre a été éliminée et où le premier but des dirigeants est à tout prix d'empêcher leurs sujets de créer des problèmes. « Ce qu'ils réalisent par (entre autres méthodes) légaliser un certain degré de liberté sexuelle (rendu possible par l'abolition de la famille) qui protège pratiquement tous les habitants de ce nouveau monde contre toute forme de tension émotionnelle destructrice (ou créatrice). »

La science moderne nous entraîne-t-elle vers un monde apocalyptique décrit autrefois par les plus grands auteurs de science-fiction ?


Source


Licence Creative Commons

Créé le 19/05/2018 à 10:56:51 / Modifié le 11/05/2019 à 23:13:37

Commentaires

Sur le même sujet

Card image cap
Victime d’un viol, elle est violemment attaquée par des activistes pro avortement

03/11/2019 à 10:49:13

Card image cap
La cour du Texas ordonne à un père d'élever son fils comme un transsexuel

03/11/2019 à 10:27:43

Card image cap
Une drag queen dévoile ses parties génitales devant des enfants

03/11/2019 à 09:45:21

Rechercher

Publicité

Twitter

Facebook

Aidez-nous !

Partenaire