Citation - Nigel Farage


"@EmmanuelMacron est un ennemi de la démocratie nationale. C'est une mauvaise nouvelle pour le Brexit britannique."



Lire

La Franc-maçonnerie roule pour Macron!


Dans un communiqué de presse publié le 24 avril 2017, le Grand Orient de France, la plus importante obédience maçonnique européenne, a appelé à voter pour Emmanuel Macron pour faire barrage au Front National.

Communiqué de presse :

Le Grand Orient de France appelle à faire barrage à l'extrême droite

Fidèle à ses principes humanistes et promoteur de la devise de la République, le Grand Orient de France appelle de ses voeux une Nation accueillante, sociale, ouverte et émancipatrice. C’est pourquoi le Grand Orient de France appelle à voter en faveur du candidat Emmanuel Macron le 7 mai prochain. Il s’agit de promouvoir la Liberté, l’Egalité et la Fraternité contre la haine, les peurs et les dangers des rejets de l’autre que propage la candidate du Front national.

Le Grand Orient de France est composé d'hommes et de femmes aux sensibilités diverses et laisse naturellement libres de leurs choix et de leurs adhésions ses membres. Mais face à l'extrême droite, en pleine connaissance de l'histoire de la France et de l'Europe, le devoir de chaque citoyen attaché aux principes de la République est d'écarter le danger que représenterait l'accession au pouvoir de ce courant. Les francs-maçons en connaissent particulièrement bien les références historiques et idéologiques.

Cet appel à voter en faveur du candidat Emmanuel Macron ne constitue ni une adhésion ni un blanc-seing et, si celui-ci est élu le 7 mai, le Grand Orient de France continuera à défendre ses principes en totale indépendance, dans la continuité de ses combats séculaires pour la République, pour le progrès et la justice sociale, pour la laïcité, pour l'émancipation et pour l'universalisme.

Le premier tour de l'élection présidentielle a mis en avant le rejet des partis traditionnels et la défiance des Français vis à vis du monde politique. il appartiendra, impérativement, au nouveau président de rétablir un climat de confiance avec des responsables politiques exemplaires et à l'écoute des Français ; c'est à cette condition que pourra être enrayée la progression du Front national. Sinon, ce que nous pouvons encore éviter en 2017 se produira en 2022.

Le 24 avril 2017



Lire