Syrie : des rebelles « made in CIA » attaquent l’armée US


Les « rebelles » formés et armés par la CIA en Syrie ne le sont plus. Désormais seuls, ces « rebelles » —qui, contrairement à ce que leur appellation laisse supposer sont majoritairement étrangers— se rapprochent de la Turquie.

Or, depuis novembre 2016, la Turquie s’inquiète des ambitions des groupes kurdes formés et armés par le Pentagone. Ankara n’a cessé de mettre en garde Washington qui est à la fois allié des Turcs et des kurdes.

Les « rebelles » —pas l’armée turque— ont donc offerts au président Recep Tayyip Erdoğan la possibilité de résoudre cette contradiction : ils ont attaqué les troupes régulières des États-Unis au Nord de la Syrie.

De nombreux incidents sont rapportés depuis le mi-août, suscitant la colère du Pentagone contre Ankara.



Lire

Des nanomachines capables de détruire des cellules cancéreuses en 60 secondes !


Des scientifiques ont développé des nanomachines capables de percer et de tuer des cellules cancéreuses en seulement 60 secondes !

Ces minuscules molécules rotatives sont entraînées par la lumière et tournent si rapidement qu'elles peuvent creuser leur chemin à travers les revêtements cellulaires lorsqu'elles sont activées.

Dans un essai mené à l'Université de Durham, en Angleterre, les nanomachines ont pris entre une et trois minutes pour percer la membrane externe de la cellule de cancer de la prostate, avant de la tuer instantanément.

Le « moteur », qui entraîne la molécule, est une chaîne d'atomes de type rotor qui peut être incité à se déplacer dans une direction, ce qui amène la molécule à tourner à haute vitesse.



Lire

Rechercher

Twitter

Publicité

Partenaire