Filtre : Société secrète

Hillary Clinton révèle sa fascination pour les sciences occultes


Hillary Clinton, candidate malheureuse aux élections présidentielles Américaines de 2016, a révélé qu'elle avait flirté avec l'idée d'utiliser des poupées vaudous contre certains membres du Congrès et des personnalités des médias alors que le scandale concernant ses e-mails battaient son plein.

En mars 2015, les journalistes ont révélé qu'Hillary Clinton utilisait une adresse électronique personnelle alors qu'elle était alors secrétaire d’État des Etats-Unis, Or, elle recevait des informations gouvernementales parfois confidentielles. La politicienne a été accusée d'avoir mis en péril la sécurité nationale de son pays. Engluée dans cette affaire, elle a finalement échoué à devenir la première présidente des Etats-Unis au détriment de Donald Trump.

Déclaration de Mme. Clinton ;

« C'était comme des sables mouvants : plus vous vous débattez, plus vous vous enfoncez. Parfois, je pensais que j'allais devenir folle. D'autres fois, j'étais sûre que c'était le monde qui était devenu fou. »

« Parfois, je criais sur mon équipe. J'ai été tenté de faire des poupées vaudous de certains membres de la presse et du Congrès et de leurs enfoncer plein d'aiguilles. J'étais principalement furieuse contre moi-même. »

Cette remarque étrange souligne le penchant de Clinton pour l'occulte et le vaudou, qui ont été documentés à de nombreuses reprises. Certains affirment qu'elle aurait accompli des rituels à la Maison Blanche alors qu'elle était la Première Dame. Cette histoire à peine croyable a été révélée dans le livre du journaliste Bob Woodward intitulé The Choice et publié en 1996.

Larry Nichols, qui a longuement fréquenté H. Clinton, a également révélé qu'Hillary fréquentait régulièrement un coven de sorcière en Californie dans les années 1990. Il affirme :

« Bill m'a dit qu'elle allait là-bas, elle et un groupe de femmes, et elle faisait partie d'une église des sorcières. »

De plus, le président de campagne de Clinton, John Podesta, a également participé à des activités occultes étrange, telles que le « Spirit Cooking », révélées par WikiLeaks sur des milliers d'e-mails privés de Podesta publiés l'année dernière.

Ces cérémonies occultes ont été accueillies par l'artiste controversée Marina Abramovic. Au cours de ses performances, elle n'hésite pas à se lacérer, se flageller, prendre des produits psychoactifs qui lui ont parfois causé des pertes de connaissance.



Lire

La Franc-maçonnerie roule pour Macron!


Dans un communiqué de presse publié le 24 avril 2017, le Grand Orient de France, la plus importante obédience maçonnique européenne, a appelé à voter pour Emmanuel Macron pour faire barrage au Front National.

Communiqué de presse :

Le Grand Orient de France appelle à faire barrage à l'extrême droite

Fidèle à ses principes humanistes et promoteur de la devise de la République, le Grand Orient de France appelle de ses voeux une Nation accueillante, sociale, ouverte et émancipatrice. C’est pourquoi le Grand Orient de France appelle à voter en faveur du candidat Emmanuel Macron le 7 mai prochain. Il s’agit de promouvoir la Liberté, l’Egalité et la Fraternité contre la haine, les peurs et les dangers des rejets de l’autre que propage la candidate du Front national.

Le Grand Orient de France est composé d'hommes et de femmes aux sensibilités diverses et laisse naturellement libres de leurs choix et de leurs adhésions ses membres. Mais face à l'extrême droite, en pleine connaissance de l'histoire de la France et de l'Europe, le devoir de chaque citoyen attaché aux principes de la République est d'écarter le danger que représenterait l'accession au pouvoir de ce courant. Les francs-maçons en connaissent particulièrement bien les références historiques et idéologiques.

Cet appel à voter en faveur du candidat Emmanuel Macron ne constitue ni une adhésion ni un blanc-seing et, si celui-ci est élu le 7 mai, le Grand Orient de France continuera à défendre ses principes en totale indépendance, dans la continuité de ses combats séculaires pour la République, pour le progrès et la justice sociale, pour la laïcité, pour l'émancipation et pour l'universalisme.

Le premier tour de l'élection présidentielle a mis en avant le rejet des partis traditionnels et la défiance des Français vis à vis du monde politique. il appartiendra, impérativement, au nouveau président de rétablir un climat de confiance avec des responsables politiques exemplaires et à l'écoute des Français ; c'est à cette condition que pourra être enrayée la progression du Front national. Sinon, ce que nous pouvons encore éviter en 2017 se produira en 2022.

Le 24 avril 2017



Lire