Filtre : Politique

Un compositeur gallois voulait aider Hitler à envahir la Grande-Bretagne


Un compositeur gallois, qui a passé sa vie à faire le tour du monde pour jouer sa musique, a été démasqué. Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, il a trahi son pays en soutenant secrètement Adolf Hitler et ses plans pour dominer le monde.

Leigh Vaughan-Henry avait acheté pour plus de 250 000 livres sterling d'armes et de munitions dans le cadre de ses projets visant à aider le Führer à s'emparer de la Grande-Bretagne.

Tim Tate, auteur du livre intitulé Hitler, British Traitors, a qualifié Vaughan-Henry « d’homme très dangereux ».

S'adressant au journal Wales Online, il a déclaré : « Il correspondait avec des dirigeants nazis comme Joseph Goebbels et il s'était également rendu là-bas pour les rencontrer. Il agissait essentiellement comme un diffuseur de la propagande fasciste. »

« Il organisait des réunions secrètes à son adresse à Ladbroke Grove, dans l'ouest de Londres, pour d'autres sympathisants nazis. »

« Leurs intentions étaient clairement expliquées lors de ces rassemblements : allez dans la rue, intimidez et agissez contre certaines personnes, même pour les menacer, ainsi que leurs femmes et leurs enfants. »

« Les rapports indiquaient que cela devait ‘être organisé avec beaucoup de soin’ afin qu'ils puissent remplacer le gouvernement britannique existant par un régime fantoche travaillant pour Berlin. »

« Cette révolution devait avoir lieu ‘après la perte totale des ports de la Manche et la défaite des forces alliées sur le front occidental’… »

« C'était un homme très dangereux. »

M. Tate dit que le MI5 avait surveillé Vaughan-Henry pendant des années. Il a même été incarcéré brièvement pendant la guerre. Il a toutefois été laissé tranquille une fois que les hostilités avaient cessé.

Vaughan-Henry a repris sa vie normale et on pense que seuls ses proches auraient eu vent de son emprisonnement ou de sa vraie nature.

Plus tôt ce mois-ci, il a été révélé que Hitler avait failli largué une bombe atomique sur Londres.



Lire

Romy Schneider : « Adolf Hitler a eu des relations sexuelles avec ma mère »


La fille de l'une des actrices favorites d'Adolf Hitler a déclaré que sa mère avait entretenu une relation avec le leader nazi.

L’actrice Romy Schneider a cru que sa mère, Magda, avait couché avec le Führer.

Cet incroyable aveu a été fait au cours d’une interview menée par la journaliste allemande Alice Schwarzer en 1976, cinq ans avant la mort de Romy.

Schwarzer va enfin publier une interview où Romy a levé le voile sur ses secrets les plus profonds.

Schwarzer explique : « Elle était fermement convaincue que sa mère avait eu une relation sexuelle avec Hitler. »

Magda rendait visite à Hitler dans sa résidence située à Obersalzberg, au-dessus de Berchtesgaden.

Elle était connue comme étant l'une de ses actrices préférées. Il est par ailleurs allégué que Romy ne lui a jamais pardonné d'avoir rendu visite au dictateur meurtrier.

Schwarzer a ajouté que Romy a été contrariée et a commencé à pleurer pendant l'interview, ce qui a forcé la journaliste à interrompre les échanges à plusieurs reprises.

« Pourquoi ne pleurerais-je pas ? Je ne suis pas surhumaine. »

« Je n'ai plus honte. Plus du tout. Je n'ai plus peur. »

Dans cette interview surprenante, Romy a, en outre, affirmé que le deuxième mari de sa mère, Hans Herbert Blaztzheim, avait tenté de coucher avec elle plusieurs fois.

Romy a également déclaré dans l'interview à Schwarzer : « Si tu me trahis, Alice, ce serait mauvais [pour tout le monde]. »

Cette interview sera publiée dans le cadre d'un documentaire intitulé An Evening with Romy.

Schwarzer a déclaré : « Je n'en ai pas parlé pendant des décennies parce que je respectais ses souhaits. Mais pour comprendre son désespoir, sa douleur, son hypersensibilité, il faut le savoir aussi. Et c'est bon de le dire maintenant. »

Le documentaire a été diffusé le 16 septembre.



Lire

Rechercher

Twitter

Publicité

Partenaire