Filtre : Monde

Le chanteur de Eagles of Death Metal critique les manifestations anti-armes


Le chanteur de Eagles of Death Metal, Jesse Hughes, a fustigé les organisateurs étudiants des manifestations anti-armes de mars 2018. Pour lui, ces derniers « insultent la mémoire de ceux qui ont été tués ».

Le dimanche 25 mars 2018, dans l'après-midi, le survivant du massacre du Bataclan à Paris a vivement critiqué les étudiants de la Marjory Stoneman Douglas High School pour « avoir profité de la mort de nos camarades de classe pour quelques 'Like' sur Facebook et s'attirer une certaine attention médiatique ».

Voici le message qu'il a posté sur Instagram (en anglais) :

« Obviously….The best thing to do to combat chronic abusers and disregarders of the law(like the law against Murder) is to……..pass another Law!…..Genius!!!…… but before we pass this law we’re going to denigrate the memory and curse ourselves by exploiting the death of 16 of our fellow students for a few Facebook likes and some media attention….and look how well civil rights abuses as it concerns firearms helped to protect me and my friends in Paris!!!!! This almost sounds like the plan of like a kid maybe like a high school student….!. Oh wait that’s right…. The Whitney Houston song about letting the children lead the way wasn’t actually had operating paradigm for life…..And when the truth don’t line up with your bullshit narrative just hold your breath and stamp your feet and refused to except it…. then take multiple days off of school playing hooky at the expense of 16 of your classmates blood….!…. it might be funny if it wasn’t so pathetic and disgusting……As the survivor of a mass shooting I can tell you from first-hand experience that all of you protesting and taking days off from school insult the memory of those who were killed and abuse and insult me and every other lover of liberty by your every action…..Long Live Rock’n’Roll….. and may everyone of these disgusting vile abusers of the dead live as long as possible so they can have the maximum amount of time to endure their shame….and be Cursed…. »

Hughes a reçu de vives réactions après avoir affirmé que les lois françaises sur le contrôle des armes à feu n'ont rien fait pour sauver les victimesdu Bataclan la nuit du massacre.

Il a par la suite été interdit de jouer à Paris après avoir accusé le personnel de sécurité musulman d'être impliqué dans cette attaque meurtrière.

Plus de 130 personnes sont mortes à Paris le 13 novembre 2015, après que des terroristes islamiques aient lancé plusieurs attaques simultanées dans la capitale française.

Photo : NOAM GALAI/WIREIMAGE



Lire

La Corée du Nord tuerait les enfants handicapés


Le président Kim Jong-un aurait ordonné l'exécution de nouveau-nés présentant un handicap et en aurait épargné plusieurs dans le but de faire des expérimentations médicales.

Un déserteur prétend que cette politique explique pourquoi il n'y a presque pas de personnes handicapées en Corée du Nord. Ces affirmations provocatrices surviennent alors que les Jeux Paralympiques débutent à peine à Pyeongchang. En effet, l'équipe nord-coréenne ne compte que deux athlètes.

Les défenseurs des droits de l'homme prétendent que les enfants nés avec des handicaps sont soit tués à la naissance, soit l'objet d'expérimentations médicales, soit brutalement maltraités par le régime.

C'est un rapport pour le Centre des données sur les droits de l'homme en Corée du Nord qui a révélé ce scandale.

Certains sont même allés jusqu'à affirmer qu'il n'y avait pas de « personnes handicapées » en Corée du Nord, puisque les bébés seraient tués par des médecins peu après leur naissance avant d'être rapidement enterrés.

D'autres récits révèlent que les mères sont invitées à avorter si elles sont enceintes d'enfants handicapés, et sont forcées si elles refusent.

Le docteur nord-coréen Ri Kwang-chol a prétendu qu'il existait des niveaux de croyances de pureté raciale digne du régime nazi à Pyongyang.

En 2006, ce déserteur avait déclaré : « Il n'y a pas de personnes ayant des défauts physiques en Corée du Nord. »

Il poursuit en affirmant que ceux qui ne sont pas tués à la naissance font l'objet d'expériences scientifiques dans des hôpitaux secrets.

Des chercheurs ont interviewé 100 déserteurs ce qui a permis de révéler l'étendue de ce scandale.

Ils ont révélé l'existence d'un établissement connu sous le nom d'hôpital 83, situé sur une île au large de la province de Hamgyong du Sud.

Les enfants seraient envoyés dans cet établissement afin d'être soumis à des expérimentations médicales et à des tests d'armes chimiques.

Le défenseur nord-coréen handicapé Choi Kwang-hyouk, qui a perdu une jambe lorsqu'il était enfant, fera ses débuts au sein de l'équipe de hockey sud-coréenne aux Jeux paralympiques.

Choi a déclaré : « La propagande nord-coréenne dépeint le pays comme toujours sain et fort, mais nous étions un rappel que ce n'est pas vrai, alors nous avons été durement traités par les autorités. »

Il est devenu mendiant après avoir perdu sa jambe dans un accident avec un train. Il a révélé qu'il s'attend dorénavant à être étiqueté comme un traître s'il rencontre un Nord-Coréen à Pyeongchang.

Photo : Getty



Lire

Rechercher

Twitter

Publicité

Partenaire