Filtre : Fait divers

Un femme force son fils et ses amis à violer et à tuer sa belle-fille


La police indienne a arrêté une femme et quatre autres personnes après que sa belle-fille de neuf ans ait été violée, assassinée et violemment mutilée.

Le corps décomposé de l'enfant a été retrouvé mardi caché derrière des buissons à environ un kilomètre de chez elle, dans le district de Baramulla, au Cachemire indien, a indiqué la police.

Son père avait signalé sa disparition 12 jours plus tôt. La police a déclaré que la femme, âgée de 36 ans, était jalouse de sa belle-fille que son mari avait eu avec sa deuxième épouse. Le 24 août 2018, elle avait emmené la jeune fille dans une zone boisée.

Là-bas, elle avait envoyé son propre fils de 14 ans et deux de ses amis âgés de 14 et 19 ans pour violer à tour de rôle la pauvre enfant.

La belle-mère est accusée d'avoir alors étranglé la fille pendant que son fils frappait l'enfant à la tête avec une hache.

Son ami avait apporté de l'acide de batterie de voiture de chez lui afin d’asperger le corps de l’enfant. Une autre amie lui a arraché les yeux avant de jeter le corps dans les buissons.

Un homme de 28 ans a également été arrêté dans le cadre de cette affaire.

« Son état physique et l’analyse médico-légale préliminaire ont confirmé tous ces faits », a déclaré un communiqué de la police publié mardi.

Le surintendant de la police locale, Imtiyaz Hussain, a déclaré à l'AFP que les adolescents coupables avaient avoué le crime et corroboré séparément les faits lors de leurs interrogatoires respectifs.

« Ils seront envoyés dans un foyer pour mineurs et traités conformément à la loi sur les mineurs de l’État », a déclaré Hussain.



Lire

Angleterre – Un sans-abri agressé à la peinture meurt quelques jours plus tard


Un sans-abri a été filmé après qu’il était été attaqué à la bombe de peinture. L’homme a été retrouvé mort quelques jours après cette ignoble attaque.

Michael Cash a été retrouvé mort à seulement trois miles de l'endroit où il avait été filmé après qu'on l’ait agressé à la peinture rouge.

Dans une vidéo publiée le dimanche 9 septembre 2018, on peut entendre Aaron Jones, un décorateur de profession, se moquer de l’homme sans-abri alors qu’il était maculé de peinture rouge.

« C'est comme ça que nous traitons les mendiants dans la rue », dit Jones.

« Ce n’est même pas un mendiant. »

Avec froideur, il ajoute ensuite : « Ça y est, il a été pulvérisé à mort ».

Le 31 août, Jones a posté une autre photo de M. Cash, assis au même endroit devant Tesco Express dans la ville de Middlesbrough.

Les postes de Jones ont scandalisé par les habitants depuis la découverte du corps de M. Cash dans un cimetière voisin.

Lorsque les journalistes ont rencontré Jones, ce dernier a insisté sur le fait qu’il n’était pas responsable de la mort de M. Cash et que ce n’était pas lui qui avait agressé l’homme.

En parlant avec une caisse de bière sous le bras alors qu'il fumait une cigarette, Jones a déclaré au Sun : « Je ne suis pas responsable de sa mort. J'ai maintenant besoin d'une protection policière. »

« J'ai posté la vidéo et je suis désolé pour cela, et je compatis pour la famille du garçon. »

Lorsqu'on lui a demandé s'il était responsable de la mort de M. Cash, il a répondu: « Non, je ne sais pas. »

Jones a accusé les gens qui « avaient financé son vice » et a déclaré que ses admirateurs auraient dû « cesser de lui donner de l'argent ».

La famille de M. Cash lui a rendu hommage aujourd'hui.

Courtney Randall, membre de la famille, a déclaré : « Je suis plein de bons souvenirs de lui depuis mon enfance et il a vécu avec nous pendant un certain temps. »

« Il nous gardait, il était très gentil et savait toujours faire sourire les gens. »

Un autre a dit qu'il était « aimé de toute sa famille et de ses amis ».

« Michael était une personne adorable », a-t-il ajouté.

« Il va beaucoup nous manquer. Nous sommes conscients de ce qui lui a été fait. »

Des hommages ont été laissés au cimetière où le corps M. Cash a été retrouvé, ainsi qu’à l’extérieur du magasin Tesco Express où la peinture rouge est encore visible sur le mur.

Une campagne de collecte de fonds a été mise en place pour aider à payer ses funérailles. Des dizaines de dons ont déjà été reçus.

La mort de M. Cash, qui avait une trentaine d’années, n'est pas considérée comme suspecte.

Un porte-parole de la police de Cleveland a déclaré : « Une autopsie a eu lieu et bien que le décès ne soit pas considéré comme suspect, la police pense que cet homme a été victime d’une agression à la peinture rouge. »

« L'incident s'est produit près de Tesco Express sur la rue High à Normanby et a été signalé à la police le dimanche 9 septembre. »



Lire

Rechercher

Twitter

Publicité

Partenaire